Accueil

Le regard, mais au-delà, la vision, sont des éléments particulièrement importants pour le développement de l’enfant et  pour le futur adulte qui se construit.

Le regard que l’autre porte sur nous n’est agressif que parce que la vision que nous avons de nous-mêmes est négative.

Or cette vision de nous-même ne peut se bâtir si l’image que nous reflète le miroir, dès notre plus jeune âge, est trouble, double, confuse. Si l’enfant découvre dans le regard de l’autre, l’inquiétude ou le rejet face à une différence, alors il faudra plus qu’une opération pour reconstruire cette image déformée.

Aussi est-il capital de prendre en compte le strabisme dès son apparition, même si celui-ci n’est pas constant. Il en va du développement psychomoteur de l’enfant.

L’enfant strabique devrait également avoir la possibilité de rencontrer, parallèlement à sa prise en charge médicale avec le strabologue et l’orthoptiste, un psychologue pour qu’il puisse évoquer ce qu’il ressent, ses appréhensions et faire un bilan avec les parents de comment l’enfant supporte ou appréhende son strabisme et ses problèmes de vision.

Pour avoir écumé des salles d’attente remplies d’enfants strabiques, j’ai pu voir l’inquiétude des parents et la peur des enfants lors des premiers examens. Mais j’ai aussi constaté un manque d’information important face à cette maladie.

Aussi, ce site est-il fait pour vous donner le plus d’informations possibles concernant cette maladie, vous re-router vers des sites plus médicaux ou vers des professionnels compétents dans ce domaine si particulier afin que vous puissiez mieux comprendre cette maladie et trouver le meilleur spécialiste pour votre enfant.

Prendre en charge le strabisme dès le plus jeune âge, c’est donner un avenir serein à votre enfant...

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site